Le gouvernement veut changer en trois mois la vieille dame SNCF, qui vient de fêter ses 80 ans. Le 14 mars, il a présenté en Conseil des ministres son projet de loi d’habilitation à légiférer par ordonnance « pour un nouveau pacte ferroviaire », sur lequel il a engagé la procédure accélérée. Le texte sera débattu en avril à l’Assemblée et en mai au Sénat, pour un vote final escompté « avant l’été » , c’est-à-dire littéralement d’ici le 21…