« Le cortège des problèmes non résolus est long et de nouveaux problèmes vont s’ajouter. »

Ces mots donnent le ton de la première déclaration officielle de l’année du président de la Commission européenne. C’est un Jean-Claude Juncker morose et sans illusions sur l’état de l’UE, qui s’exprime face aux journalistes, ce vendredi 15 janvier.

Le compte à rebours est lancé

Le Luxembourgeois va jusqu’à évoquer des “ruptures” et des “cassures” au sein de…