focus

Budget 2024

Le gouvernement a fait du désendettement une priorité politique du budget, dans le contexte de la hausse des taux d'intérêts. Au-delà de l'équation économique compliquée, le PLF 2024 sera l'objet de débats houleux et sera adopté à coups d'article 49-3, faute de majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Où en sommes-nous ?

Le 7 novembre, devant l'Assemblée nationale, la Première ministre a engagé la responsabilité du gouvernement sur la seconde partie et sur l’ensemble du projet de loi de finances 2024. Après avoir examiné - et largement amendé - le texte, le sénateurs doivent se prononcer sur l'ensemble du budget le 12 décembre.

mis à jour le 12/12/2023

Ce qu'il faut avoir lu

Débat du PLF 2024 Budget 2024 : les députés en quête de sens
L’examen du projet de loi de finances, le deuxième dans un contexte de majorité relative, a été marqué par un sentiment de lassitude sur les bancs de l’Assemblée nationale. Privés de débat en séance sur la partie recettes et frustrés par l’utilisation du 49.3, des députés de la majorité et de l’opposition se détournent d’une discussion qui n’a plus vraiment d’incidence sur le texte. Avec, en toile de fond, cette question qui se dessine : « À quoi bon ? »
Discussion d'une PPL, Paris septembre 2023 Pourquoi le MoDem a « sorti les crocs » sur le PLF
Alors qu’Horizons a choisi de peser à l’extérieur de l’Assemblée, les députés MoDem ont ferraillé lors de l’examen du budget. Rachats d’actions, barème de l’impôt sur le revenu, flat tax… ils sont à l’origine de nombreuses défaites de l’exécutif. Exprimant parfois leurs convictions profondes sur la justice sociale, ces batailles révèlent aussi la volonté de cet allié d’être mieux écouté.
Au menu PLF 2024 : ce qu’il faut surveiller lors des débats au Parlement
Convaincu depuis des mois de devoir recourir à l’article 49.3 à l’Assemblée nationale, le gouvernement n’est pas à l’abri de rudes batailles pendant l’examen de ce projet de loi de finances (PLF) pour 2024. S’il a cherché à déminer les points les plus sensibles lors des Dialogues de Bercy, plusieurs sujets très politiques seront au menu de la période budgétaire. Ils pourraient coaliser les oppositions, voire agiter certains alliés de la majorité.
Assemblée nationale Le spectre du 49.3 oblige les lobbyistes à adapter leur stratégie sur le budget
Faute de majorité absolue à l’Assemblée nationale, l’exécutif doit depuis 2022 recourir massivement à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter le budget de l’État. Si elle modifie la tenue des débats et prive les députés de leur vote, l’utilisation de cette disposition oblige également les représentants d’intérêts à trouver de nouveaux appuis pour obtenir gain de cause.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Déjà plus de 1 300 organisations abonnées en France et en Europe

Essayez Contexte gratuitement

Maîtrisez l’info politique clé en 10 min

Chaque matin, recevez l’essentiel de l’info politique directement dans votre boîte mail : une information experte et synthétique.

Obtenez des infos que vous ne trouvez pas ailleurs

Accédez à des scoops et des documents exclusifs sur les sujets qui font débat.

Décryptez les enjeux et les rapports de force politiques

Accédez à toute l’info pour comprendre en profondeur le paysage politique français et européen.

Organisez et personnalisez votre suivi parlementaire

Suivez l’évolution des débats tout au long de la navette parlementaire française, exportez les amendements et définissez des alertes.

Nos engagements pour une information de qualité

50+ journalistes à Paris et Bruxelles

Une rédaction organisée pour suivre les sujets politiques qui comptent, depuis les lieux qui comptent.

100 % du capital appartient à l’équipe

Notre indépendance nous permet d’être au service de l’information pour nos abonnés.

0 publicité

Chez Contexte, pas de publicité. Pas de sponsoring. L’abonnement est notre seul modèle de revenus.

Essayez Contexte gratuitement