Diane de Fortanier

Diane de Fortanier

Journaliste Pouvoirs

J'ai rejoint la rubrique Pouvoirs de Contexte à la sortie de mon master Finance (à Sciences Po.). J'ai réalisé plusieurs stages pendant mes études : d'abord à l'Assemblée nationale auprès d'un député (Yannick Moreau), puis en journalisme au Figaro et à L'Orient-Le Jour (Liban). Passionnée par la politique, j'ai aussi travaillé un an et demi dans un cabinet d'affaires publiques parisien (Rivington) avant de revenir au journalisme.

Déclaration d’intérêts

Autres activités professionnelles ayant donné lieu à rémunération ou gratification depuis mon arrivée à Contexte

J’ai pour unique employeur Contexte SAS. Je ne pratique aucune autre activité, a plus forte raison pour des organisations couvertes par ou clientes de Contexte. Je n'accepte pas de cadeau ou de rémunération de ces organisations.

Lire l'ensemble de la déclaration
Détention d’actions ou de créances sur une société susceptible d’une couverture éditoriale

Je ne détiens aucune action, ni créance sur une société susceptible d'une couverture éditoriale de Contexte.

Participations actuelles aux instances dirigeantes d'un organisme public ou privé (association, sociétés) susceptibles d’une couverture éditoriale

Je ne participe à aucune instance dirigeante d'un organisme (qu'il soit public ou privé) susceptible d'une couverture éditoriale.

Fonctions bénévoles actuelles dans une association émettant des positions sur des politiques publiques (plaidoyer), dons réguliers et adhésions en cours à un parti politique ou syndicat

Je n'adhère ni ne fais de dons à des organisations faisant du plaidoyer politique, partis politiques inclus.

Fonctions et mandats électifs

Je n'ai aucune fonction ou mandat de quelque nature que ce soit.

Liens familiaux* ayant une activité professionnelle ou militante significative dans des organismes publics ou privés susceptibles d’une couverture éditoriale

Je n’ai ni ascendant, ni descendant, ni conjoint ayant d’activité professionnelle ou militante significative dans des organismes publics ou privés susceptibles d’une couverture éditoriale, aussi bien à Paris qu’à Bruxelles.

* Ascendant, descendant, conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité, relation de couple stable et avérée.

Ses articles

[Agenda] À Paris, Emmanuel Macron toujours à la recherche de la majorité perdue

Parallèlement aux discussions budgétaires, l’actualité politique du second semestre 2023 va être fortement occupée par les suites des initiatives politiques du président de la République. Après les élections sénatoriales, l’accélération de la préparation des européennes devrait animer les discussions, notamment à gauche.

Thomas Cazenave (Comptes publics) : un techno sympa pour serrer la vis budgétaire

Le député girondin de 45 ans est un fin connaisseur de Bercy et du fonctionnement de l’administration. Il hérite du portefeuille des comptes publics en pleine préparation d’un budget de « désendettement ». Ses bonnes relations avec les associations d’élus, tissées à la délégation aux collectivités, ne pourront que lui servir.

Lois de programmation, pièges à millions

Entre les lois de programmation déjà votées et celles réclamées, une importante partie du budget est susceptible d’être cadrée jusqu’à la fin du quinquennat. Si Bercy tente de mettre le holà, les ministres et secteurs concernés y voient de nombreux avantages. Mais l’exercice peut vite tourner au piège parlementaire.

Assises des finances publiques : 10 milliards d’euros d’économies et une méthode appelée à se renouveler

Bruno Le Maire a présenté les conclusions de la revue des dépenses publiques, qui ont identifié au moins 10 milliards d’euros d’économies d’ici à 2027. Le ministre a appelé à renouveler l’exercice chaque année et a présenté une « nouvelle méthode » concernant le travail avec les collectivités locales.

Régulation du lobbying : l’Institut Montaigne perd la première manche face à la HATVP

En dépit des trésors d’éloquence déployés à l’audience, la requête du think tank a été déboutée par le Conseil d’État, faute de satisfaire à la condition d’urgence. Le fond de l’affaire sera jugé ultérieurement.

Élargissement : le nouveau cheval de bataille européen d’Emmanuel Macron

De Bratislava le 31 mai, Emmanuel Macron a appelé l’Europe à un « grand moment de clarification géopolitique et théorique » sur la question de l’élargissement. Il compte en reparler à l’automne. Sa conversion à l’idée de l’agrandissement de l’Union européenne, y compris à l’Ukraine et à la Moldavie, date d’il y a un an. Au-delà des enjeux institutionnels, la question se révèle politiquement sensible. Au point de devenir un objet de la campagne des européennes, au printemps 2024 ?

La galaxie du groupe Renaissance à l’Assemblée nationale

Un an après le début du second quinquennat d’Emmanuel Macron, le groupe parlementaire n’a pas la même physionomie que sous la législature précédente. Son barycentre s’est déplacé à droite avec la présidence d’Aurore Bergé, qui s’appuie sur un petit nombre de fidèles.

Industrie verte : ce qu’il ne fallait pas rater lors de la présentation du projet de loi

Présenté le 16 mai en Conseil des ministres, le texte n’a pas connu de modifications de fond par rapport à l’avant-projet, que Contexte avait publié. Mais la séquence de communication des ministres Bruno Le Maire, Roland Lescure et Christophe Béchu a permis de clarifier certaines mesures. Passage en revue des points saillants.

Infographie - Les échéances de la feuille de route d'Élisabeth Borne

La Première ministre a présenté sa « feuille de route » le 26 avril, avec les textes qui seront mis à l’ordre du jour du Parlement dans un calendrier plus ou moins flou. Contexte fait le point dans une infographie.

Infographie : les échéances environnement de la feuille de route d’Élisabeth Borne

La Première ministre a présenté sa « feuille de route » le 26 avril, avec les textes qui seront mis à l’ordre du jour du Parlement dans un calendrier plus ou moins flou. Contexte fait le point dans une infographie.

Document - Sans surprise, la mission flash sur le décret des lobbyistes préconise de revoir le décret et la loi Sapin 2

Les députés Cécile Untermaier et Gilles Le Gendre estiment – eux aussi – qu’une modification de la législation est nécessaire pour rendre la réglementation du lobbying pleinement opérante en France. La balle est à nouveau dans le camp du gouvernement, qui a la main pour réécrire le décret, mais qui se garde depuis six ans de répondre publiquement aux critiques formulées de tous bords.

Cent jours au pas de charge

Peu de nouveautés dans le discours d’Élisabeth Borne présentant sa feuille de route le 26 avril, à l’Élysée. La seule vraie surprise est le report du projet de loi immigration, et le silence sur la fin de vie. Contexte détaille néanmoins les précisions et confirmations. Reste une inconnue : comment le gouvernement va réussir à faire passer tous ses projets de loi avant l’été.

Du « soft power » à la papa à la communication de crise : comment le réseau social TikTok tente de sauver sa peau

Depuis fin février, pas une journée ne passe sans qu’une nouvelle interdiction d’utiliser TikTok sur des téléphones officiels ne soit édictée par des États, partout dans le monde. Face à ces menaces d’ordre politique qui pourraient lui causer de graves dommages économiques, l’entreprise chinoise a opéré un revirement dans sa stratégie de lobbying. À Paris, après quelques années de relations institutionnelles très classiques, la société a été prise de court.

À la recherche d’une nouvelle nouvelle « nouvelle méthode » pour relancer le quinquennat

L’examen de la réforme des retraites s’est achevé par une déconfiture politique, alors que les scènes de violence se multiplient dans la rue. D’après les éléments qui fuitent de ses entretiens, le président de la République, qui s’exprime ce 22 mars à la télévision, s’apprête à annoncer un quatrième changement de méthode.

Chasse, tabac, chimie, pharma… : les lobbyistes se détournent des « clients difficiles »

Les secteurs les plus sulfureux traversent une crise de vocation chez les jeunes, qui veulent éviter les cas de conscience et redoutent de se fermer des portes à l’avenir. Mais ceux qui choisissent cette voie, attirés par le « challenge », en prennent leur parti.

[Agenda] L’économie européenne à l’épreuve des crises, l’heure des réformes pour le second quinquennat Macron

Concurrence américaine, guerre en Ukraine, crise de l’énergie… : les Vingt-Sept continuent au premier semestre 2023 de tester leur solidarité et leur unité dans un monde toujours plus périlleux. En France, le président de la République entend faire avancer le train de ses réformes, qu’elles concernent les retraites ou les institutions. Il lui faut aussi donner des gages de son engagement pour la transition écologique.

L’influence, nouvel eldorado du lobbying

Les agences d’influence sont de plus en plus nombreuses à intégrer des profils affaires publiques dans leurs équipes et ne jurent plus que par les stratégies « 360 » pour marquer de leur empreinte les décisions publiques. La tendance s’est accélérée depuis la crise sanitaire.

Info Contexte - Encadrement du lobbying : le Sénat entre dans la danse

En plein Qatargate et alors que le gouvernement vient à peine d’entrouvrir la porte pour modifier le très décrié décret d’application de la loi Sapin 2 de 2016, Contexte publie le premier rapport du Sénat sur le sujet de l’encadrement du lobbying.

Leur parler ou pas ? Les lobbys tâtonnent avec les députés Rassemblement national

Premier groupe d’opposition à l’Assemblée nationale, la formation politique de Marine Le Pen ne peut plus être ignorée sans qu’il y soit réfléchi à deux fois. Entre attentisme, positions de principe et prises de contact discrètes, les lobbyistes cherchent leur doctrine.

[Agenda] La crise de l’énergie au cœur des préoccupations, en attendant la crise politique ?

Les problèmes d’approvisionnement en énergie, liés à l’agression russe en Ukraine, devraient irriguer toutes les discussions des responsables politiques, à Bruxelles comme à Paris. La solidarité européenne sera mise à rude épreuve, tandis qu’en France, la majorité relative d’Emmanuel Macron devra surmonter le test du budget 2023.