Guénaël Pépin

Guénaël Pépin

Journaliste Médias

Passionné de numérique, j'ai passé l'essentiel de ma carrière dans la presse spécialisée numérique, à ZDNet, à la rubrique Technologies du Monde puis à Next Inpact pendant quatre ans. J'y ai beaucoup traité de télécoms, de cybersécurité et de droit d'auteur. Et j'aime écouter des albums de metal en écrivant.

Déclaration d’intérêts

Autres activités professionnelles ayant donné lieu à rémunération ou gratification depuis mon arrivée à Contexte

Néant.

Lire l'ensemble de la déclaration
Détention d’actions ou de créances sur une société susceptible d’une couverture éditoriale

Néant.

Participations actuelles aux instances dirigeantes d'un organisme public ou privé (association, sociétés) susceptibles d’une couverture éditoriale

Néant.

Fonctions bénévoles actuelles dans une association émettant des positions sur des politiques publiques (plaidoyer), dons réguliers et adhésions en cours à un parti politique ou syndicat

Je contribue au développement de quelques logiciels libres, dont wallabag.

Fonctions et mandats électifs

Néant.

Liens familiaux* ayant une activité professionnelle ou militante significative dans des organismes publics ou privés susceptibles d’une couverture éditoriale

Néant.

* Ascendant, descendant, conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité, relation de couple stable et avérée.

Ses articles

Les médias, est-ce de la culture ou de l’innovation ?

La question émerge ces dernières semaines à Bruxelles, à l’approche de l’arrivée de la nouvelle Commission européenne. La possibilité de déplacer l’unité chargée des médias de la Direction générale du numérique à celle de la culture agite les débats du secteur. Lobbys et parlementaires ont été happés dans les discussions internes de la Commission.

Paris s’inquiète des projets de la Commission pour le soutien à l’audiovisuel

Dans une lettre à la Commission, la France se dit préoccupée par la réorientation des financements européens de la création vers l’innovation technologique. Elle pointe également l’ouverture depuis cette année de financements à destination de producteurs qui ne détiennent pas la majorité des droits d’une œuvre, et un manque de garanties en faveur du géoblocage. Des inquiétudes que des lobbys de l’industrie reprennent dans une autre lettre, adressée vendredi 21 juin à l’exécutif européen.

Influenceurs, droit d’auteur… Les idées de la Commission pour le prochain mandat européen des médias

L’administration de la Commission échafaude en ce moment ses plans en vue du prochain mandat. Elle envisage de rouvrir la régulation audiovisuelle afin d’y inclure les influenceurs, suggère de revoir le cadre du droit d’auteur pour l’IA générative et veut endosser plus clairement son costume de gendarme. C’est le contenu du « briefing book » que la DG Connect prépare à destination du prochain commissaire chargé des médias, et que Contexte publie.

Élections européennes : au Parlement, ils pèsent sur les questions de la tech et ont été réélus

Contexte publie sa liste provisoire des eurodéputés sortants réélus, en se concentrant sur ceux qui ont façonné la régulation des données, de l’intelligence artificielle ou de la concurrence ces cinq dernières années.

Élections européennes : quels cadors des médias reviennent au prochain Parlement ?

Contexte fait le tour des eurodéputés sortants qui sont sûrs de revenir au prochain mandat. Ils ont façonné la régulation des contenus, de l’audiovisuel ou de la culture ces cinq dernières années.

La culture sera à l’honneur à Bruxelles au prochain mandat, qu’on le veuille ou non

Droit d’auteur, audiovisuel, piratage… Le calendrier de la prochaine Commission est d’ores et déjà rempli de revues de textes essentiels à la culture. Surtout, de grands débats s’ouvrent sur l’IA et le droit d’auteur ou les équilibres dans le secteur audiovisuel.

Pause réglementaire dans la tech ? Pas avec tous ces textes européens à rouvrir

C’est à la fois très proche et très lointain : une fois désigné(e), le ou la président(e) de la Commission européenne déclinera ses priorités dans des lettres de mission adressées à ses commissaires. Même si les appels à la pause réglementaire formulés par l’industrie se font de plus en plus pressants dans le secteur de la tech, les futures propositions pourraient directement découler du cadre réglementaire actuel qui prévoit pour chaque texte une « clause de rendez-vous ». Contexte analyse ces « fenêtres de tir » au travers d’une ligne du temps.

Erreur 404 : les eurodéputés français du numérique sont introuvables

Alors que nombre de nouveaux députés ont pesé sur les lois numériques européennes, l’absence chronique des parlementaires français sur le fond des dossiers est notable à Bruxelles. Manque de motivation, réticence au compromis, puissance française déjà importante à la Commission et au Conseil… Les explications invoquées par la « bulle européenne » sont multiples.

L’effet cocktail des lois sur l’environnement pour les fabricants d’électronique

Écoconception, remplacement des batteries, obligation de réparation… Le paquet européen sur l’économie circulaire est une avalanche de nouvelles règles pour les fabricants d’électronique, en premier lieu de smartphones. Les conflits avec le droit existant émergent déjà, comme avec la loi antigaspillage française.

Dites bonjour aux coordinateurs nationaux du DSA

Le 17 février 2024 a sonné la fin des vacances pour les autorités responsables des plateformes en Europe. Le règlement sur les services numériques (DSA), avec ses nouvelles responsabilités sur les contenus, s’applique désormais à toutes. Qui dit nouveaux régulés, dit nouveaux régulateurs. Chaque pays doit désigner un coordinateur national (DSC) des autorités compétentes. En France, c’est l’Arcom qui jouera bientôt ce rôle. Contexte publie la liste des 27 membres du nouveau Comité européen des coordinateurs, géré par la Commission. Tous n’ont pas encore été désignés officiellement.
Un tyrannosaure tient un cadenas dans ses crocs

La fin du géoblocage audiovisuel, vrai danger ou film d’horreur pour lobbyistes ?

A l’automne, l’audiovisuel européen s’est mobilisé comme très rarement pour défendre le géoblocage de ses contenus. Ce principe, qu’il estime essentiel à sa survie, doit être réexaminé en 2025 par la prochaine Commission européenne. Pour autant, le risque que ce système puisse être remis en cause reste à prouver.
Groupe d’étudiants travaillant en Studio de télévision

Régulation des contenus, information et droit d’auteur occupent les esprits à Paris comme à Bruxelles

L’Union européenne s’apprête à finaliser ou déployer d’importants règlements, alors que se profile une nouvelle mandature. En France, l’impact de l’IA sur le droit d’auteur est le dossier montant des mois à venir.

Bruxelles finalise ses textes numériques, Paris en mode régulateurs

À Bruxelles, les dernières tractations techniques autour du règlement sur l’intelligence artificielle sont en cours, pour une adoption prévue en début d’année. À Paris, gouvernement et régulateurs s’emparent des derniers textes européens sur la tech.

Le DSA à l’épreuve de la méthode Breton

Le commissaire au Marché intérieur se presse de mettre en application le tout récent règlement sur les services numériques (DSA), qui force les très grandes plateformes à mieux modérer les contenus en ligne, avant la fin du mandat. Mais son volontarisme politique pour mettre en œuvre ce texte emblématique se heurte, pour certains, aux réels leviers juridiques de la Commission.

À l’orée d’un nouveau mandat, la Commission rouvre les plaies du secteur audiovisuel

Droit d’auteur, services de médias audiovisuels… La Commission est discrètement partie à la pêche aux idées pour la prochaine mandature, après avoir publié son « Media Outlook », un grand état des lieux du secteur. En quelques questions, elle plonge dans le dossier qui fâche : les relations entre industriels européens et plateformes de vidéo par abonnement (« streamers ») américaines. Une partie du secteur s’interroge sur les intentions de l’exécutif européen derrière cette initiative.

Les exigences de la Commission pour rectifier le projet de loi espace numérique

Contexte publie l’avis circonstancié envoyé par le commissaire au Marché intérieur, Thierry Breton, au gouvernement français sur le projet de loi Sren. L’exécutif européen lui demande de revoir sa copie sur des points centraux du texte notifié en juillet, dont le bannissement numérique. C’est un avertissement contraignant de la part d’un exécutif européen désireux de faire respecter le règlement sur les services numériques (DSA) par les plateformes, mais aussi par les États.

La Commission tire son premier boulet contre le projet de loi sur l’espace numérique

Contexte a pu consulter l'avis circonstancié que la Commission a envoyé à la France, signe de son fort mécontentement.

[Agenda] À Bruxelles, la pression des élections se fait sentir

À moins d’un an de la date butoir, les institutions européennes sont déjà tournées vers les élections de juin 2024. Elles espèrent boucler un maximum de dossiers pour faire valoir leur héritage auprès de l’opinion publique. Quelles sont leurs chances d’y parvenir ? Contexte fait le point.