focus agro

Pesticides

La Commission européenne a présenté en juin 2022 sa proposition de règlement sur l’usage durable des pesticides (SUR), avec pour objectif de réduire de moitié leur utilisation d’ici à 2030. Après de longues et laborieuses négociations, le texte a été rejeté par le Parlement. Son avenir est désormais entre les mains de la présidence du Conseil de l’UE. En France, le gouvernement entend pour l’instant mettre en œuvre cet objectif européen. Un engagement ambitieux vu la sensibilité du sujet dans la profession agricole. Pour y parvenir, un nouveau plan Écophyto devrait être présenté en janvier. Il vise à impliquer davantage les filières, à travers des financements conséquents de projets de recherche. Ce programme devrait aussi mettre davantage l’accent sur la santé des agriculteurs et des riverains.

Où en sommes-nous ?

Le 1er février le Premier Ministre Gabriel Attal, a annoncé la « mise en pause » du plan Ecophyto, jusqu’au salon de l’agriculture fin février. Le temps, explique le gouvernement, de revoir le Nodu, l’indicateur de mesure de l’usage des pesticides utilisé depuis 2008 et contesté par les agriculteurs français. L’exécutif se donne « quelques semaines pour discuter » d’un indicateur européen qui permette d’éviter une concurrence déloyale avec des produits importés.

mis à jour le 05/02/2024

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Déjà plus de 1 300 organisations abonnées en France et en Europe

Essayez Contexte gratuitement

Maîtrisez l’info politique clé en 10 min

Chaque matin, recevez l’essentiel de l’info politique directement dans votre boîte mail : une information experte et synthétique.

Obtenez des infos que vous ne trouvez pas ailleurs

Accédez à des scoops et des documents exclusifs sur les sujets qui font débat.

Décryptez les enjeux et les rapports de force politiques

Accédez à toute l’info pour comprendre en profondeur le paysage politique français et européen.

Organisez et personnalisez votre suivi parlementaire

Suivez l’évolution des débats tout au long de la navette parlementaire française, exportez les amendements et définissez des alertes.

Nos engagements pour une information de qualité

50+ journalistes à Paris et Bruxelles

Une rédaction organisée pour suivre les sujets politiques qui comptent, depuis les lieux qui comptent.

100 % du capital appartient à l’équipe

Notre indépendance nous permet d’être au service de l’information pour nos abonnés.

0 publicité

Chez Contexte, pas de publicité. Pas de sponsoring. L’abonnement est notre seul modèle de revenus.

Essayez Contexte gratuitement