Le comité d’orientation et de suivi (COS) du plan Ecophyto 2+ du 7 janvier a laissé un goût amer dans la bouche des professionnels du monde agricole (relire notre article) comme chez les membres du gouvernement. « On n’est pas capable de démontrer une baisse de l’utilisation de pesticides aux Français », a regretté la secrétaire d’État à la transition écologique Emmanuelle Wargon le 4 février, lors du débat sur le contrat de solutions organisé par la FNSEA…