Les ministres de l’Agriculture successifs l’ont dit et redit : il n’y aura pas de loi foncière d’ici la fin du quinquennat. Qu’à cela ne tienne, la profession agricole continue de mettre la pression. La consultation engagée à l’été 2019 par le ministère de l’Agriculture (relire notre article ) ne doit pas rester lettre morte.

La FNSafer a fait une tentative avortée ce printemps, en posant sur la table une proposition de loi pour renforcer les contrôles sur les parts…