Une commission Environnement (Envi) devenue silencieuse et des eurodéputés qui se perdent en conjectures : les négociations relatives à la proposition de règlement sur les plans stratégiques sont au point mort ou presque.

Le « coup d’État » de la commission Envi, qui a décidé le 10 juin d’abandonner le processus des négociations avec son homologue de l’Agriculture (Agri), n’est pas encore digéré (relire notre article). À la suite de la réunion des coordinateurs du 18 juin, le président…