La présidence tchèque n’a pas attendu la fin de la première lecture du projet de règlement sur l’espace européen des données de santé (EEDS) pour se lancer dans la rédaction de compromis. Elle a transmis aux délégations nationales, vendredi 7 octobre, ses premières ébauches d’amendements, que Contexte publie.

Ces suggestions seront passées en revue par le groupe de travail santé publique la semaine du 17 octobre. Elles portent, tout d’abord, sur le dossier médical électronique (DME). Dans sa proposition initiale,…