Comment la France veut déminer le dossier de la taxation des émissions de la route et du bâtiment de l’UE

C’est l’un des textes les plus controversés du paquet climat que la présidence française du Conseil de l’UE a choisi de mettre sur la table dès la première réunion des ministres de l’Énergie de l’UE, les 21 et 22 janvier. Paris est dans une position paradoxale : très critique sur le projet, elle est toutefois contrainte de le faire avancer pour éviter qu’il ne s’envenime et ralentisse les négociations de l’ensemble des textes présentés en juillet.

Éditions Énergie, Transports
À Amiens, Anna Hubert
24 janvier 2022 à 7h00
Amiens, PFUE
Amiens, PFUE — All rights reserved

À lire également

Coordonner les négociations du paquet climat, un défi sans précédent pour les Vingt-Sept
Des dizaines de ministères, huit groupes de travail, plus de soixante réunions au programme. Les instances du Conseil de l’Union où sont discutées les mesures présentées mi-juillet sont si nombreuses que certains, à Bruxelles, craignent un éparpillement des débats. Les mêmes insistent sur la nécessité de mieux les coordonner. Un défi pour la future présidence française de l’UE.
Tableau de bord - Tout le paquet climat en un coup d'œil
Contexte déchiffre les grands enjeux de la quinzaine de directives et règlements que la Commission européenne a publiée, le 14 juillet, pour permettre à l’UE de réduire d’au moins 55 % des émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Texte par texte, retrouvez les ambitions, les chiffres clés et les arbitrages principaux.
Comment réduire les émissions des bâtiments et de la route : récit d’une volte-face bruxelloise
La diminution des émissions des CO₂ des bâtiments et des véhicules doit-elle être encouragée par le marché (du carbone) ou par la réglementation ? Le sujet divise, même au sein de la Commission européenne, dont la stratégie a beaucoup évolué ces derniers mois. Réponse le 14 juillet, dans le paquet climat.
Tableau de bord - Paquet climat européen : comprendre ce qui va se passer dans les transports
La Commission européenne a présenté, le 14 juillet, des propositions législatives pour réduire les émissions de CO₂ de l’Union européenne d’au moins 55 % en 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2050. Le secteur des transports est concerné par la plupart d’entre elles. Décryptage pour avoir une vision d’ensemble des enjeux de ce paquet de textes interconnectés.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire