Depuis plus d’un mois, des milliers de milliards d’euros ont été mis sur la table par les institutions européennes pour faire face à l’urgence économique causée par la pandémie. Or, aucun de ces milliards n’est fléché vers l’investissement « durable », en dépit des appels des ONG et des politiques à ne pas oublier le Green Deal dans la gestion de crise.

La BCE rachète les obligations de l’industrie fossile

Première institution de l’UE à…