Une demande en baisse, des prix en chute libre

Confinement oblige, la baisse d’activité française se ressent sur la demande en énergie : -15 % en moyenne pour l’électricité, idem pour le gaz. Le phénomène est également européen et devrait s’amplifier à mesure que l’épidémie se propage. Résultat, les prix de gros décrochent : -40 % sur Epex Spot depuis fin février. Corrélés à ceux du pétrole, les cours du gaz subissent en outre le choc d’offre lié à…