La socialiste suédoise Jytte Guteland, rapporteure au Parlement européen du projet de règlement présenté le 4 mars par la Commission, expliquait à Contexte qu’elle « souhaite intégrer des objectifs plus ambitieux ».

Selon le projet de rapport que publie Contexte, examiné le 27 mai en commission de l’Environnement du Parlement, cela passe par un objectif de neutralité carbone en 2050 « appliqué à chaque État membre pris individuellement », en plus de la cible collective à 27. Cet objectif par État doit…