La France promet de tenir ses objectifs climatiques, et de justesse, à partir de 2024.

Avant cela, son plafond d’émissions pour 2015-2018 sera dépassé de 4 %. Et « au vu de l’inertie du système », le dépassement de son deuxième « budget carbone » (2019-2023) « pourrait s’aggraver ».

Le public, l’Autorité environnementale, le Conseil national de la transition écologique, le nouveau Haut Conseil pour le climat, qui remplace le Comité d’experts pour la transition énergétique, ainsi que l’Assemblée de…