Fermer, au nom de la transition écologique, des entreprises ou un secteur d’activité sans préavis mettra leurs travailleurs sur la paille. Un constat souligné par Nicolas Hulot, interrogé le 23 juin (lire notre article), notamment sur le dossier des « boues rouges » de l’usine Alteo de Gardanne, dont la polluante production d’alumine a été maintenue lors du dernier quinquennat au nom de la sauvegarde de 400 emplois :

« Je récupère une forme de laxisme qui s’est fait pendant…