Les réunions interministérielles et la session d’arbitrage qui était prévue ce week-end au plus haut sommet de l’État n’auront pas suffi : la proposition de la Convention citoyenne visant à fixer dans la loi une obligation de rénovation énergétique globale aux propriétaires occupants et bailleurs n’est toujours pas tranchée. À défaut, le gouvernement a présenté au groupe de travail « se loger » réunissant parlementaires et citoyens le 7 décembre, sa position sur certaines propositions concernant la rénovation énergétique…