Pour cette mission, la députée du Var a été assistée par des membres du CGEDD et du CGDD, ainsi que d’un maître des requêtes du Conseil d’État – non crédité dans le rapport.

Lorsque Matignon lui a demandé , fin mars, d’aller au bout de sa mission , alors qu’elle comptait créer le « Défenseur de l’environnement » par amendement au projet de loi Convention citoyenne, Cécile Muschotti (LRM) était « un peu en colère », confie-t-elle aujourd’hui à Contexte.…