Les initiés parlent du « ZAN ». Un objectif « zéro artificialisation nette » des terres que le gouvernement s’est donné en 2018 pour mettre fin au grignotage des espaces naturels et agricoles.

Actuellement en discussion à l’Assemblée, le projet de loi Convention citoyenne le fixe à l’horizon 2050, avec un premier jalon autour de 2030 : le rythme de consommation d’espace doit être divisé par deux dans les dix années suivant l’adoption du texte. Autrement dit, l’artificialisation continuera de…