Vous venez de publier un livre , « Comment sauver la planète sans se priver de tout ? », aux éditions JC Lattès. Vous vous y qualifiez d’« écolo de droite ». Que cela signifie-t-il ?

Cela veut dire que je considère que les enjeux écologiques font partie des questions politiques les plus importantes qu’on ait à traiter.

Même si, historiquement, la droite a souvent été en pointe sur les questions écologiques, dans la réalité des actions prises, ce n’est…