La date est symbolique. Au soir du 60e anniversaire de Jean-Claude Juncker, et quelques heures avant sa prestation de serment devant la Cour de justice de l'UE en tant que chef de l'exécutif, la presse européenne a publié une nouvelle liste d'entreprises qui échappent à l'impôt, en passant par le Luxembourg, grâce à d'astucieux montages financiers.

Parmi les noms cités, mardi 9 décembre, figurent des superstars de l'économie mondiale : Disney, Skype, Bombardier.

Depuis un mois et demi, les révélations…