Moins de lois, mais de bonnes lois. La Commission européenne continue de marteler son slogan. Et mardi 19 mai, son premier vice-président, Frans Timmermans, a présenté son plan pour y arriver.

Objectifs affichés : éviter les doublons législatifs, simplifier les règles existantes ou à venir, se contenter du strict minimum et s’adapter aux évolutions technologiques.

Lien vers l’accord interinstitutionnel proposé par la Commission européenne 

Frans Timmermans mise sur quatre changements dans la méthode de travail des institutions de…