Il n’y a pas que le DSA et le DMA dans la vie. Même si la régulation des plateformes promet d’occuper la plupart des discussions des prochains mois, cette fin d’année profitera à d’autres dossiers : IA, acte sur la gouvernance des données, vie privée…

Surtout, c’est la dernière ligne droite avant la Présidence française de l’UE (PFUE), au premier semestre 2022. Son assiette promet d’être pleine, entre les accords possibles sur le DSA et le DMA, l’arrivée de l’acte…