La Commission ne veut pas que les plateformes deviennent "un lieu où il est possible d’échapper à l’État de droit".

Ce qui est appelé le "notice and action" – le fait pour une plateforme de retirer un contenu illégal qui lui a été signalé.

Dans un projet de communication, que Contexte a consulté, elle déroule des lignes directrices et des principes pour que les entreprises, les États membres et les différentes parties prenantes puissent rendre la lutte contre les contenus…