Relire notre analyse du projet de règlement de la Commission, proposé à la mi-décembre.

Comme promis, la présidence portugaise du Conseil a posé le premier jalon du Digital Markets Act avant son départ le 1ᵉʳ juillet. Dans sa proposition de compromis sur le DMA, datée du 18 juin et que Contexte publie, elle affine les procédures du règlement destiné à empêcher les géants du Net de verrouiller les marchés numériques, avec quelques idées mais sans grand chamboulement.

La désignation rendue…