Parent pauvre des débats de la campagne présidentielle, le numérique est pourtant désormais un passage obligé des candidats. Assurer la sécurité des données, faire émerger des entreprises françaises et européennes : le renforcement de la souveraineté en la matière semble faire l’unanimité dans les programmes.

Relire notre article À quelle sauce la Commission mangera le numérique dans les prochaines années

Mais les moyens et les niveaux d’action pertinents sont loin de mettre tout le monde d’accord. Les candidats doivent aussi…