La rumeur courait, c’est maintenant officiel. Les moteurs de recherche sont finalement inclus dans le champ d’application du texte régissant les relations entre les plateformes et leurs partenaires commerciaux, que Contexte s’est procuré.

Les poids lourds du secteur numérique ont un plus grand pouvoir de négociation, prenant parfois des décisions unilatérales créant une dynamique de dépendance pour leurs partenaires, écrit la Commission dans la nouvelle version du règlement dit « plateformes-to-business ». Sans les citer, l’exécutif européen vise…