Après les grands principes, place à l’analyse, article par article, du texte phare à Bruxelles pour les acteurs du numérique, le Digital Services Act. Présenté en décembre dernier, le futur règlement doit renforcer la responsabilité des plateformes, en révisant la directive e-commerce de 2000, un totem (relire notre analyse ).

Pressée de déceler opportunités et problèmes dans les mille subtilités de la proposition législative, la bulle bruxelloise a planché tout l’hiver pour faire ses commentaires, que la Commission a publiés…