Le serpent de mer qu’est devenu la loi sur le numérique vient de faire surface, samedi 26 septembre, avec le lancement de la consultation publique sur l’avant-projet, qui devrait durer trois semaines.

Ce texte, annoncé depuis 2013, alors que le portefeuille du numérique était occupé par Fleur Pellerin, dans un gouvernement dirigé par Jean-Marc Ayrault, n’en finit plus d’être repoussé. Cette consultation publique, promise en décembre 2014, a été annoncée pour la fin du mois de…