Aucune obligation de stocker et de traiter les données dans l’UE et aucune obligation d’établissement dans l’UE : c’est une véritable courbe rentrante que fait la Commission européenne dans sa proposition de règlement sur la gouvernance européenne des données. Présentée ce mercredi 25 novembre, elle s’inscrit dans le cadre de la stratégie européenne sur la donnée.

Les obligations de localisation prévues dans le projet initial détaillé par Contexte , qui ont agité le secteur ces deux dernières semaines, ont disparu…