Les États membres sont en train d’intégrer le règlement européen sur la protection des données (RGPD) à leur droit national. Le texte doit être mis en application au 25 mai 2018. La France a fait le choix de peu utiliser les marges de manœuvre laissées par le texte, la commission des Lois de l’Assemblée en a profité principalement sur deux sujets.

La priorité de la Commission européenne est d’assurer une application cohérente du règlement européen sur la…