Connu pour ses bottes de cowboy roses (puis noires) et ses positions progressistes (et bruyantes), Alan Grayson a signé, comme 150 élus démocrates, un courrier adressé mi-novembre à Barack Obama pour dénoncer la « Fast-Track » Authority (FTA). Il s’agit d’un mandat de négociation réclamé par l’exécutif pour les traités commerciaux avec l’Asie et l’UE.

Pourquoi dénoncer la « Fast-Track » Autority ?

C’est un artifice inacceptable que l’administration veut introduire pour contourner la majorité des deux tiers requise au Congrès pour les traités internationaux…