Comme un ouragan, l’épidémie de coronavirus a balayé toute routine sur son passage. « Le Covid est devenu la priorité et a éjecté le business as usual » résume un fonctionnaire européen. Pour les autres sujets, « il n’y a pas de pression… », lance nonchalamment un eurodéputé pour justifier le retard de son rapport d’initiative sur le numérique.

Le vice-président de la Commission Maros Sefcovic a reconnu début avril que les propositions dans les tuyaux – qui ne touchaient pas à…