Vade retro, Sénat. En une journée d’examen, le 19 juillet, la commission des Lois de l’Assemblée nationale a supprimé une grande partie des articles additionnels du Sénat sur les projets de loi ordinaire et organique « rétablissant la confiance dans la vie publique ». Et réécrit selon la volonté du gouvernement les articles modifiés par la Chambre haute. Quelques nouveautés ont été intégrées au texte.

Ambiance tendue face à une majorité silencieuse

Dès l’audition de la garde des Sceaux…