Très attendu, le décret de la loi Sapin 2 sur l’encadrement effectif du lobbying est en cours de rédaction dans les services du gouvernement. La version publiée par Contexte, qui circule début février, inquiète les professionnels définis comme « représentants d’intérêts » par la grande loi sur la transparence du quinquennat.

« Ce projet de décret crée des obligations impossibles à tenir, avec des sanctions pénales à la clef », résume un lobbyiste parisien.

Résultat : les fédérations sont « furieuses », selon la responsable…