La Commission laisse entendre que les négociations sur la politique régionale post 2020 seront plus difficiles que jamais. Cette politique compte-t-elle de moins en moins d’alliés ?

Cette politique a toujours été très critiquée. C'est normal, il y a énormément d’argent. Mais je ne suis pas sûr que les alliances entre États seront très différentes cette fois-ci.

Il y aura peut-être des petits mouvements, par exemple en Italie. Le pays restera-t-il très fortement derrière cette politique ou pas ? Il…