Ursula von der Leyen n’a pas lésiné sur les symboles lors de son discours annuel sur l’état de l’Union, le troisième et avant-dernier de son mandat. C’est vêtue de bleu et de jaune vif, les couleurs du drapeau ukrainien, que la cheffe de l’exécutif européen a fait son entrée dans l’hémicycle du Parlement de Strasbourg. À ses côtés, Olena Zelenska, l’épouse du président ukrainien, recluse à Kiev depuis le déclenchement des hostilités par la Russie, fin février.

« L’heure est…