Les ergothérapeutes et les psychomotriciens devront attendre. Plusieurs amendements LR et Modem ont proposé l’ouverture de l’accès direct à ces spécialités, en vain. « Le sujet doit être creusé, car il n’a pas été travaillé dans le cadre de cette proposition de loi, a justifié la rapporteure Stéphanie Rist, émettant un avis défavorable. J’ai sollicité l’Assurance maladie pour un éventuel conventionnement de ces professions. »

Porté par l’élue de la majorité Stéphanie Rist, le texte met en musique les vœux…