Voir aussi le décryptage de l’accord dans son ensemble par Contexte Pouvoirs.

Cela devrait rouler pour les transports à compter du 1er janvier 2021, entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, mais le secteur va devoir s’adapter. Le projet d’accord commercial et de coopération accepté in extremis par Londres et Bruxelles, le 24 décembre, donne la part belle au secteur.

Car le dossier est sensible, notamment concernant le transport routier. Le Royaume-Uni a un déficit commercial sur les marchandises d’environ 20…