Ce qu’il faut retenir des premières auditions parlementaires de Clément Beaune

Le ministre des Transports était auditionné pour la première fois à l’Assemblée nationale et au Sénat les 4 et 5 octobre. L’occasion pour lui de réaffirmer ses priorités égrenées depuis sa nomination en juillet et de donner des précisions sur le leasing social, les zones à faibles émissions ou le financement des infrastructures.
Édition Transports
Camille Selosse, Sophie Litzelmann, Marie Guitton
06 octobre 2022 à 7h30
Clément Beaune à l'Assemblée nationale le 4 octobre — DR

À lire également

Budget transports 2023 : le gouvernement présente une équation à plusieurs inconnues

Le projet de loi de finances pour 2023, présenté le 26 septembre, acte une hausse de l’enveloppe consacrée aux transports. Mais la ventilation d’une partie des dépenses est renvoyée à des arbitrages ultérieurs, lesquels pourraient intervenir alors que les débats parlementaires seront déjà bien avancés. Contexte résume les propositions clés du texte.

Info Contexte - Infrastructures : un « mur d’investissements » au programme du prochain quinquennat

Selon un document de travail consulté par Contexte, le Conseil d’orientation des infrastructures confirme une hausse importante des investissements durant le quinquennat Macron. Mais celle-ci est restée insuffisante par rapport aux besoins, lesquels vont s’accroître de façon considérable dans les années qui viennent.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire