Malgré les multiples crises – guerre en Ukraine, prix de l’énergie, Covid – et leurs conséquences, la Commission européenne va continuer à dérouler sa stratégie pour les transports, établie en décembre 2019 et calibrée pour aider l’Union européenne à atteindre ses objectifs de neutralité carbone en 2050. De nombreuses initiatives législatives sont attendues pour la décarbonation du secteur, au premier semestre. Mais l’exécutif compte aussi avancer sur les questions numériques.

En parallèle, le Conseil, sous présidence suédoise, et le Parlement…