Relire notre article : Transition écologique : un super ministère is « Borne »

Notre trombinoscope des cabinets ministériels

La tâche s’annonce considérable. Élisabeth Borne a hérité, le 17 juillet, d’un « super ministère » qui englobe la Transition écologique et les Transports. Pour nombre d’acteurs présents à la passation de pouvoir, ce double portefeuille ne pourra pas être assumé sans une équipe renforcée. Or, depuis le début du quinquennat Macron, la règle est stricte : les ministres disposent de dix conseillers, les ministres…