Le scénario médian prévoit de hausser les investissements dans les infrastructures à 3 milliards d’euros par an au lieu des quelque 2,4 milliards annuels péniblement budgétés en 2018 pour l’Afitf. C’est celui que va sans doute retenir le gouvernement du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI) qui doit être officiellement remis jeudi 1er février à Élisabeth Borne, selon plusieurs sources.

Rallonge de budget contre écrémage des projets

Par rapport au scénario numéro 1, qui…