Info Contexte - L’architecture des futures normes sur les émissions de CO₂ des voitures

Contexte a consulté le projet de règlement qui doit être présenté le 14 juillet pour accélérer la réduction des émissions de CO₂ des voitures et camionnettes. La Commission envisage des objectifs de réduction inchangés pour 2025, ou encore la fin de certaines exemptions et du mécanisme d’incitation au développement des véhicules basses émissions en 2030.

Édition Transports
Fanny Roux bureau de Bruxelles
11 juillet 2021 à 0h03

À lire également

En Allemagne, une nouvelle coalition plus ambitieuse, mais toujours attachée à la voiture
Le chapitre transports du contrat de coalition allemande entre sociaux-démocrates, centristes et écologistes fait l’équilibre entre la volonté de transformation des mobilités et une inertie favorable à l’industrie automobile allemande. Contexte a notamment évoqué ce contrat de coalition avec Oliver Luksic (FDP), qui a ensuite été nommé secrétaire d’État aux Transports.
Thierry Breton en opération séduction devant l’industrie automobile française
Le Français, chargé du Marché intérieur à la Commission européenne, a tenté de montrer à la filière, le 26 octobre, que ses services et lui étaient de son côté. Une posture assumée : « Oui, je suis le commissaire de l’Industrie. » Et « l’automobile est l’un des écosystèmes les plus sollicités », explique-t-il, interrogé par Contexte.
Comment le transport aérien va devoir verdir ses carburants
Dès 2025, les aéroports de l’UE seront obligés de proposer des carburants durables aux compagnies aériennes, selon le projet de règlement « Refuel Aviation », que Contexte a consulté. Des sous-objectifs sont prévus pour les carburants synthétiques.
Document - Paquet climat : le projet de règlement sur les infrastructures de recharge pour carburants alternatifs
Contexte publie le projet de texte qui impose des objectifs pour le déploiement des infrastructures de recharge pour tous les modes de transport dans l’UE. Daté du 7 juillet, il doit être présenté le 14 juillet. Il s’agit maintenant d’un règlement – d’application directe donc – et plus d’une directive.
Le transport maritime couvert par des quotas d’émission à partir de 2023
La quantité d’émissions couverte sera progressivement élargie. La révision de la directive sur le marché européen du carbone est prévue dans le cadre du paquet climat du 14 juillet.
Document - Big bang en vue pour le marché européen du carbone
Contexte publie une version provisoire de la directive révisée sur le marché du carbone (ETS), un texte clé du paquet législatif sur le climat attendu le 14 juillet. Au menu : un chapitre consacré aux émissions des bâtiments et du transport routier et la baisse des quotas gratuits.
Info Contexte - Les projets de la Commission pour la révision de la directive sur les énergies renouvelables
Contexte publie une mouture provisoire de ce texte, l’un des plus sensibles du paquet climat que la Commission européenne dévoilera le 14 juillet. Dans ce document, l’exécutif imagine une révision « limitée » - de son propre aveu - de la directive actuelle. Et conserve le principe d'un objectif de renouvelables défini à l’échelle de l’UE et non au niveau des États membres.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire