Contexte : votre nomination, avant d’être validée par la commission Transports, a fait l’objet d’un vote au sein du groupe des Verts. Sur quoi votre candidature a-t-elle reposé  ?

Karima Delli : je me suis focalisée sur la révolution numérique, qui bouscule aussi bien les innovations techniques que la question sociale. Je pense à Uber, au véhicule autonome ou encore à la multiplication des applications. Ce sont des enjeux majeurs au sein du Parlement européen.

Et puis, il faut porter…