De son côté, le Parlement européen va tenter d’adopter sa position sur le volet social le 4 juin, trois jours avant le Conseil des ministres des Transports. Lire notre article .

Si tout peut encore arriver sur la réforme européenne du transport routier, tous les ingrédients sont réunis pour faire de la réunion des ministres des Transports européens du 7 juin un fiasco.

Des positions antagonistes figées, un couple franco-allemand estimant qu’il est trop tôt pour trouver un accord politique…