Contexte
Contexte, le journal des professionnels des politiques publiques
Découvrez Contexte pendant 15 jours, c'est gratuit et sans engagement !
Essayer pendant 15 jours

Déjà abonné ? Connectez-vous

Emmanuel Macron, Joe Biden, Ursula von der Leyen et Charles Michel au G7 de juin 2021
L’Inflation Reduction Act américain, test grandeur nature pour l’Union géopolitique

L’UE possède les instruments nécessaires pour contrer l’initiative américaine visant à stimuler son économie. Mais les Européens hésitent à montrer les muscles face à Washington, alors que la guerre en Ukraine force le camp occidental à faire preuve d’unité.

Les députés LIOT. Manque au cliché les quatre anciens socialistes, arrivés en septembre.
30.11.22 Pouvoirs
Les députés Liot, du groupe technique à l’ambition politique

Plus petit groupe d’une Assemblée nationale sans majorité absolue, Libertés, indépendants, outre-mer et territoires (Liot) se retrouve dans une position inattendue de pivot parlementaire. Courtisés par l’exécutif, les vingt députés de cette alliance hétéroclite comptent bien jouer collectif pour peser sur les textes à venir.

Cyril Piquemal
24.11.22 Pouvoirs
Cyril Piquemal, un diplomate ultrapolitique dans le bain de la technique bruxelloise

Le nouveau numéro deux de l’ambassade de France auprès de l’UE a fait ses classes à Sciences Po, à l’ENA, puis au Quai d’Orsay. Mais cet ex-militant de gauche a aussi suivi un cursus plus singulier, à la CGT et auprès de Ségolène Royal. Portrait d’un haut diplomate « qui va au combat ».

le casse-tête du plafonnement
Prix plafond pour le gaz : quand la solution devient problème

Avec sa proposition pour limiter le prix du gaz, l’exécutif européen réussit à se mettre à dos les anti comme les proplafonnement. Dévoilée moins de quarante-huit heures avant une énième réunion des ministres de l’Énergie, la proposition, pourtant réclamée par les États, pourrait bien faire déraper les débats.

23.11.22 Pouvoirs
Qui sont les conseillers des groupes, rouages essentiels du travail législatif à l’Assemblée ?

Rédiger les amendements, coordonner les travaux des députés, suivre l’évolution des rapports de force… : les conseillers des groupes cumulent une maîtrise technique des sujets, un solide bagage juridique et une lecture fine des équilibres politiques. Contexte publie un trombinoscope complet de ces acteurs clés du travail parlementaire.

Comment le Parlement européen s’empêtre dans ses guerres de pré carré

Ce sont les batailles qui empoisonnent la vie du Parlement européen. Guerres de commissions ou guerres d’ego, elles allongent régulièrement de plusieurs mois l’attribution des dossiers législatifs, pourtant censée n’être qu’une formalité. Autant de temps perdu face au Conseil, qui est souvent le premier à rendre sa copie. Contexte a fait tourner le chrono, jusqu’à sept mois parfois.

Giorgia Meloni en février 2022
21.11.22 Pouvoirs
La coalition italienne place la droite européenne au pied du mur

L'alliance de la droite et de l'extrême droite en Italie met le Parti populaire européen (PPE) en porte-à-faux. Alors qu'il participe au cordon sanitaire établi autour de l'extrême droite au Parlement européen, le PPE ne parle plus au nom de toute la droite. À l’approche des élections de 2024, il devra choisir entre se rapprocher du centre ou aller combattre les extrêmes sur leur terrain.

Grand assaut
L’aile gauche n’a pas renoncé à peser au sein de la majorité

Démunis face à l’influence des ministres venus de la droite et au poids des Républicains dans une Assemblée nationale à majorité relative, ces Marcheurs de gauche tardent à se structurer. Malgré l’absence de figures connues, certains députés tentent de faire vivre une « amicale sociale » afin de muscler la jambe gauche du macronisme.

Les commissaires européens Valdis Dombrovskis et Paolo Gentiloni, le 9 novembre
Pourquoi le débat sur la révision des règles budgétaires européennes est encore loin d’être fini

La Commission européenne a rendu sa copie, le 9 novembre, sur l’avenir du pacte de stabilité et de croissance, sempiternel sujet de discorde entre partisans de la souplesse et tenants de la rigueur. Le compromis proposé par l’exécutif, peu au goût de l’Allemagne, n’est qu’un jalon dans un débat qui ne connaîtra son dénouement qu’en 2023. Au mieux.

Grégoire Potton
Grégoire Potton ou le dernier des Mormons

Chef du pôle politique et parlementaire de l’Élysée, il participe aux rendez-vous du lundi autour d’Alexis Kohler, ainsi qu’au petit déjeuner de la majorité avec Élisabeth Borne le mardi. Membre dès 2016 de la bande qui a accompagné Emmanuel Macron vers le pouvoir, il incarne « l’ADN En Marche » avec une qualité particulièrement appréciée, sa discrétion. Rares sont ceux qui connaissent sa véritable feuille de route.

Chapelle Sixtine
Députés LR et Renaissance : je t’aime, moi non plus !

« On est passé du mépris le plus total à la drague assumée », raconte un élu Les Républicains. Depuis les législatives, les députés de droite font l’objet de toutes les attentions. « Traités » avec égard par les ministres, ils voient leurs collègues de la majorité tenter de nouer des liens informels.

PLFR2-2022
Document - Le deuxième PLFR pour 2022

Contexte publie le texte du nouveau projet de loi de finances rectificative (PLFR) présenté le 2 novembre en Conseil des ministres.

Guillaume Kasbarian (à gauche) et Jean-Marc Zulesi (à droite) à Saint-Nazaire le 22 septembre
01.11.22 Pouvoirs
Kasbarian-Zulesi : deux présidents, deux ambiances

Les présidents des commissions des Affaires économiques et du Développement durable de l’Assemblée nationale, macronistes de la première heure, vont se retrouver au cœur des débats législatifs sur la transition écologique. Avec chacun son style et sa vision, opposés selon certains, complémentaires pour d’autres. Portraits croisés.

Conseil européen des 20 et 21 octobre
24.10.22 Pouvoirs
L’Allemagne pénalisée sur la scène européenne par l’équation Scholz

Le sommet européen des 20 et 21 octobre, où le chancelier allemand est loin d’avoir obtenu ce qu’il voulait, a montré à quel point son influence est en deçà de celle qu’exerçait Angela Merkel. Pour ne rien arranger, le dirigeant social-démocrate est empêtré dans une minicrise diplomatique avec la France, sans équivalent durant le règne de sa prédécesseure.

Négociations sur le budget
Avec le plan de relance, la discrète prise de contrôle de la Commission européenne

La Facilité pour la reprise et la résilience a inauguré une nouvelle démarche dans laquelle la Commission européenne a renforcé sa position vis-à-vis des États. Enthousiaste, cette dernière compte s’en inspirer pour sa réforme des règles budgétaires. Elle devra toutefois convaincre les Vingt-Sept qu’elle peut négocier avec eux de façon équitable et non biaisée.

Appareil d'État
article offert Info Contexte - Planification écologique : on a (presque) compris la recette du gouvernement

Six mois après qu’Emmanuel Macron a annoncé vouloir faire de la planification écologique le principe cardinal de son deuxième mandat, trouver une cohérence d’ensemble entre les nombreux plans, consultations, feuilles de route et groupes de travail lancés par le gouvernement était jusqu’à présent difficile. Sans même parler du rôle du Conseil national de la refondation. Selon les informations obtenues par Contexte, l’exécutif est en passe d’éclaircir le schéma d’ensemble.

La commissaire à l’Énergie, Kadri Simson, sous le feu des critiques
De la crise énergétique à la crise de nerfs : la Commission accusée d’inertie, quand le prix du gaz flambe

Manque de courage politique, lenteur, déconnexion des réalités… Une pluie de critiques s’abat depuis plusieurs semaines sur l’exécutif européen. En cause : sa gestion de la crise énergétique. En poussant à l’extrême la recherche du consensus, la Commission est accusée de paralyser toute action politique face à la hausse des prix du gaz.

La discussion politique, Émile Friant
Leur parler ou pas ? Les lobbys tâtonnent avec les députés Rassemblement national

Premier groupe d’opposition à l’Assemblée nationale, la formation politique de Marine Le Pen ne peut plus être ignorée sans qu’il y soit réfléchi à deux fois. Entre attentisme, positions de principe et prises de contact discrètes, les lobbyistes cherchent leur doctrine.

Thérèse Blanchet
10.10.22 Pouvoirs - Les gens
À Bruxelles, une candidate que personne n’avait vu venir au poste de secrétaire général du Conseil

La Franco-suisse Thérèse Blanchet, reconnue pour son expertise juridique mais dénuée d’expérience diplomatique au plus haut niveau, s’apprête à hériter de ce poste sensible, que convoitait l’ambassadeur de France auprès de l’UE, Philippe Léglise-Costa. Le dénouement s’est joué dans les derniers jours, après cinq mois de feuilleton.

Drapeau Allemagne
L’Allemagne met la solidarité européenne sous tension

Le gouvernement d’Olaf Scholz s’est attiré les foudres de nombreux pays européens en annonçant un plan massif de soutien à ses ménages et à ses entreprises. Un choix unilatéral et sans concertation qui a réveillé la défiance latente vis-à-vis de l’Allemagne. Le tout à l’approche d’un sommet des Vingt-Sept, qui s’annonce électrique.

Garance Pineau, lors d'une conférence à Bruxelles en 2014. Elle était alors directrice adjointe aux affaires sociales européennes et internationales du Medef
06.10.22 Pouvoirs
Garance Pineau, un profil politique pour la stratégie européenne d’Emmanuel Macron

La nouvelle conseillère Europe du Président a un parcours atypique. Forte de son expérience de la négociation et de la vie politique européenne, elle constitue un relais idéal pour préparer les élections de 2024.

Longue-vue
Le « flou » de la Communauté politique européenne

Cette nouvelle instance, promue par Emmanuel Macron, verra le jour le 6 octobre à Prague, où sont conviés les chefs d’État et de gouvernement de 44 pays. Mais pour quoi faire ? Et quel rôle jouera l’Union européenne ? Les ambiguïtés demeurent nombreuses.

L'article 49.3 ou la tentation d'un passage en force
article offert L’article 49 alinea 3, un argument massue qui ne règle pas tout

Cela fait trente ans que cette arme imparable n’a pas été utilisée dans le cadre d’une discussion budgétaire. Le gouvernement, qui n’écarte pas d’y recourir, regarde de près certaines règles, notamment celles relatives aux délais de la procédure. Surtout, le recours au 49 al. 3 pourrait renforcer l’influence du Sénat sur le projet de loi de finances.

lavande
Les points chauds du PLF

Présenté en Conseil des ministres ce lundi 26 septembre, le projet de loi de finances pour 2023 s’annonce comme un exercice périlleux pour le gouvernement. Faute de majorité absolue à l’Assemblée nationale, l’examen du texte donnera de multiples occasions aux oppositions de prendre en défaut l’exécutif. Revue des chausse-trappes potentielles.

Giorgia Meloni
Après le choc Meloni, l’UE tentée de jouer la retenue

La cheffe de file de l’extrême droite italienne, Giorgia Meloni, a toutes les chances d’accéder au pouvoir après la victoire de sa coalition aux élections générales du 25 septembre. Sur leurs gardes, les Européens attendent de voir.

Compromis
Petit manuel européen du compromis pour députés sans majorité

Les débats de cet été sur le paquet pouvoir d’achat n’étaient qu’un avant-goût. La rentrée des députés sera marquée par la nécessité permanente de trouver des accords pour faire avancer leur agenda chargé. Une pratique bien loin de la logique majoritaire à laquelle s’était habituée l’Assemblée nationale. Cela rapproche cette dernière du fonctionnement du Parlement européen, où le compromis est élevé au rang de culture.

Didier Reynders au collège des commissaires le 18 septembre
Didier Reynders : Pour faire respecter l’État de droit en Hongrie, « la pression budgétaire est efficace »

Dans une interview à Contexte, le commissaire européen à la Justice défend la proposition de suspendre quelque 7,5 milliards d’euros de fonds européens à la Hongrie, accusée de piétiner l’État de droit. L’ex-ministre belge appelle les États, qui ont maintenant la main, à ne pas relâcher la pression sur Budapest.

Presse
Médias sous tutelle : le remède de Bruxelles

La Commission européenne a présenté, le 16 septembre, le Media Freedom Act, règlement visant à mieux protéger les journalistes et le pluralisme des médias. Une première pour l’exécutif, qui ne s’était jamais vraiment intéressé au sujet. Les précautions prises modèrent toutefois l’ambition du texte.

Ursula von der Leyen au Parlement européen, le 14 septembre 2022
Ursula von der Leyen prépare l’UE à un monde hostile

La présidente de la Commission européenne a placé son discours annuel sur l’état de l’Union, le 14 septembre, sous le signe de la guerre en Ukraine. Un conflit voué à changer pour longtemps la trajectoire de l’UE dans de nombreux domaines, dont l’énergie, les accords commerciaux et le rapport de l’Europe au monde.

Voir tous les articles