La commission Marché intérieur du Parlement européen maintient la cadence sur la libre circulation des données.

La rapporteure, Anna Maria Corazza Bildt (PPE), a déjà fait parvenir une première version d’amendements de compromis sur le règlement, que Contexte s’est procurée.

L’ADLE a déposé très peu d’amendements. Relire notre article : « Au Parlement, les divergences sur la libre circulation des données se cristallisent ».

La Suédoise a bien pris en compte les demandes du S&D et de l’ECR…