Au Parlement, les négociations avancent sur le règlement e-privacy. D’après les amendements de compromis sur la table, que Contexte a pu consulter, la rapporteure de la commission Libertés civiles, Marju Lauristin (S&D), ne dévie pas d’une ligne très protectrice de la confidentialité des communications. Ils sont en cours de négociation et peuvent encore être modifiés.

Présenté par la Commission européenne en janvier 2017, le texte vise à faire appliquer les mêmes règles aux télécoms et aux nouveaux acteurs…