« 1,07 %, on va rejeter ! ». En ce vendredi 21 février, les vingt-sept chefs d’État et de gouvernement sont en train de s’écharper sur quelques centièmes de point du RNB pour le prochain cadre financier européen (relire notre article). Mais pour José Manuel Fernandes, l’un des six eurodéputés chargés de négocier au nom du Parlement le budget 2021-2027 de l’Union, le projet de compromis sur la table ne sera pas approuvé par l’hémicycle – chargé d’approuver…